Repportez Vos Excuses A Demain, Maintenant Agissez!


La motivation est l’ensemble des facteurs qui pousse à agir. La motivation est donc le carburant de l'action, sans elle pas de destination, vous restez sur place!
Nous sommes tous victimes de distractions, de baisse de moral, de doutes… Après tout, qui ne rêverait pas de limiter ses efforts tout en étant grassement récompensé ? Rassurez-vous, ce réflexe psychologique est tout à fait naturel. La fatigue est le fruit d'un labeur et demande à l'organisme de ralentir, de s'arrêter. Pourtant, vous êtes déjà très motivé. Simplement, vous n’en avez peut-être pas conscience : le fait que vous lisiez ceci prouve que vous souhaitez aller de l'avant. Malheureusement, difficile de courir plusieurs lièvres à la fois : la santé, le physique, la réussite, l'argent, l'amour, la famille, le bonheur, le plaisir... mais un seul corps.

Le Frein à Main

Le meilleur frein à l'action, c’est de vous dire que vous ferez ça plus tard : parce que plus tard signifie jamais !
Les excuses que vous formulez ne sont pas nécessairement remises en cause, vous les pensez alors justifiées et convaincantes, vous mentant à vous-même. Si elles vous permettent de vous sentir apaisés dans l’immédiat, elles remettent en cause votre vision du long terme, engendrant bien souvent un fort sentiment de culpabilité et de frustrations. Ces excuses sont devenues des habitudes qui vous ruinent la vie, difficile de vous en débarrasser.
Pour lutter contre la procrastination, il faut commencer par résoudre les sources de mécontentement.
Or elles sont essentiellement liées à l'ambiance qu'on rapporte à cette activité et non à l'activité elle-même.
Cernez ce qui vous irrite le plus et voyez ce que vous pouvez faire pour l'améliorer... Sans demander l'impossible, faites preuve de créativité pour vous embellir le quotidien. Il suffit d'un détail pour faire toute la différence.
Faites vous confiance dans vos choix, demandez si nécessaire l'avis des autres, trouvez des raisons de faire en rattachant l'activité à des objectifs personnels, renforcez votre tolérance aux activités que vous aimez moins...
Rappelez vous que le mieux est l'ennemie du bien.

La Panne

Ces excuses peuvent également être des manifestations liées à votre peur inconsciente de la réussite ou
peur de l'échec. Les excuses servent alors de prévention, de matelas pour amortir une éventuelle chute.
Cette peur vous empêche d’agir, même avec la meilleure volonté du monde! Cette anticipation vous fait imaginer tout ce qui pourrait faire, qu’éventuellement, cela ne marcherait pas. Mais cette anticipation n’a aucune réalité puisqu’elle n’existe que dans votre imagination. Vous angoisser ne fait que vous empêcher de donner votre maximum. La motivation n'aime pas le vocabulaire de l'échec et du doute. Bannissez des mots comme souci, risque, surement, peut-être, je vais essayer. Penser et croire que vous allez réussir est important, voir primordial.
Ayez confiance en vous, en vos capacité, ayez foi. Soyez sure que vous y arriverez et ça sera le cas!

Le Moteur

Mais il n’y a pas que la peur qui vous empêche souvent de passer à l’action... Si vous connaissez un petit peu
le fonctionnement du cerveau, vous savez sûrement que ce dernier n’aime pas la souffrance, il a ses habitudes, préfère le plaisir immédiat et rester dans une situation qu’il connait bien et qui lui est agréable. Donc, il va tout faire pour vous dissuader de passer à l’action. Le cerveau a associé zone de confort avec plaisir immédiat et quiétude. Et donc, vouloir passer à l’action, vous fera vous sentir mal à l’aise, dans l’inconfort, ce que votre cerveau n’apprécie pas vraiment. Comment s’en sortir? Il va falloir convaincre votre cerveau que vous aurez beaucoup plus de plaisir, que vous serez beaucoup plus heureux, fiers, comblé, une fois que votre projet sera réalisé.
Votre cerveau va commencer à l’intégrer pour aller dans votre sens et vous aidera à passer à l'action.

La Destination

Prenez conscience qu’il n’est jamais trop tard pour changer votre vie, à condition que votre plan de route soit bien défini. Faites confiance à votre instinct, il sait où votre motivation personnelle se cache. Tout d’abord se fixer des objectifs vous donne un point de focalisation, un point précis vers lequel concentrer toute votre attention, toute votre énergie. En effet, en y pensant constamment et en y mettant toute votre énergie, un objectif agit comme votre entonnoir qui vous guide précisément vers ce que vous désirez réellement. Lorsque vous n’avez pas d’objectifs, vous risquez de gaspiller votre énergie dans des activités parfois sans importance, sans conscience, parce que vous êtes en train de vivre votre vie telle qu’elle est, au jour le jour. C’est vraiment très facile de se laisser emporter et distraire par le train-train de la vie quotidienne. Avoir des objectifs, vous rend responsable de vous et de votre vie : vous êtes obligés de prendre les choses en main et de passer à l’action. Quand vous décidez de prendre vos responsabilités pour atteindre vos objectifs, vous êtes en fait  fidèle à vos souhaits et désirs profonds. Avoir des objectifs vous aidera à développer votre plein potentiel, et à donner le meilleur de vous. Et ce n’est qu’après ceci, que vous pouvez commencer à établir vos plans d’action et toutes les différentes étapes que vous envisagez pour atteindre votre objectif, quel qu’il soit. Lors de la fixation d'un nouvel objectif, notez-le sur un visuel (image ou photo de magazine par exemple) que vous pourrez voir tous les jours : sur votre bureau, miroir de salle de bain, frigo, fond d'écran de votre PC...
L'inspiration est un des meilleurs outils pour entretenir votre motivation.
Les sources d'inspiration peuvent être variées : rencontres, discours, livres, forum, citations, musique, photos, [...]

L'Itinéraire

Vient le moment de planifier, d'organiser dans le temps une succession d'actions pour atteindre votre objectif. Une des raisons qui nous fait repousser une activité est que nous l'associons à quelque chose de désagréable. Cela peut être vrai, mais la clé est de la rendre plaisante voire amusante. Un simple tour au supermarché peut devenir une traque amusante pour débusquer les bonnes affaires ou encore un entrainement contre la tentation... Commencez doucement, à votre rythme, mais soyez régulier et constant. Vouloir des résultats trop rapidement ne conduit qu’à l'échec et une grande frustration. Même un voyage de mille kilomètres commence par un petit pas. Des objectifs importants sur la durée peuvent en dérouter plus d'un en songeant aux efforts qui restent à venir. Soyez donc patient et constant. Pour y voir plus clair, éclatez l'objectif principal en séries de mini-objectifs, chacun ayant différentes étapes. Fixez-vous, par exemple, un premier mini-objectif de persister. Consciencieusement, faites la liste de vos étapes, des petites choses qui, mises bout à bout, vous permettrons d’avancer vers votre objectif principal. Définissez une date butoir pour chacune des étapes, les moyens à mettre en oeuvre pour y arriver, les coûts et les meilleurs choix à faire, les modalités de suivi et de contrôle de la progression (l'évolution de votre tour de taille, de votre rythme cardiaque,...), tout ce qu'il faut pour garder le cap vers votre objectif principal. Enfin, inscrivez en face de chaque étape une récompense appropriée, proportionnelle à la taille de l'effort fourni et dans le sens de votre objectif (une sortie au cinéma, un nouveau vêtement,...).

Démarrez, Roulez

Entretenir sa motivation n'est pas seulement question de discipline mais d'habitude. Tout ce que vous faites vient de vos habitudes : vous êtes en pilotage automatique tous les jours. Tout changement est difficile car cela vous demande de faire quelque chose d’inhabituel : passer à l’action! Rappelez vous : Comment vous êtes-vous senti la dernière fois que vous avez fait quelque chose de difficile, qui vous tenait à coeur ? Il y a des jours où  vous ne ressentez pas l'énergie suffisante pour faire ce que vous aviez prévu (vous rendre à votre séance de sport, par exemple). Dans ce cas-là, au lieu de penser combien ça va être difficile, dîtes-vous juste que vous devez débuter l'activité, sans réfléchir. Commencez par la plus petite action, (mettre ses chaussures de sport et faire ses lacets). Une fois lancé, votre inconscient aura du mal à faire marche arrière et vous vous rendrez compte que cela ne sera pas si difficile. De retour chez vous, faites une liste des actions que vous devez faire pour récidiver. Forcez-vous à les tenir pendant 3 semaines pour en faire des habitudes. Et vous verrez, chacune de ces choses deviendra automatique. Vous n’aurez plus besoin d’y penser : vous les ferez machinalement, sans réfléchir et avec facilité. Avec le temps, ces habitudes se transformeront en addictions auxquelles vous ne pourrez vous passer, exactement de la même façon qu’un fumeur ne peut pas se passer de ses cigarettes... En cas de doutes, fermez les yeux et pensez aux moindres détails lorsque vous aurez atteint votre objectif, visualisez les résultats de manière détaillée. Que voyez-vous? Qu'entendez-vous? Que ressentez-vous ?
L'exercice régulier de cette pratique vous aidera à continuer d'avancer.

Les Panneaux

Toutes ces bonnes intentions ne tiennent dans la durée que si vous en voyez rapidement les résultats. Pour cela, ne comptez pas sur votre mémoire : quand vous ferez le point, pour peu que ce soit un moment de fatigue, vous ne verrez que ce qui n'avance pas, que ce qui vous ennuie et pas le chemin que vous avez parcouru. Prenez donc l'habitude de noter toutes les petites réussites quotidiennes, tous les moments où vous avez été content de ce qui vous arrive : un compliment de votre entourage, un moment de gloire, un pas vers votre objectif, un échange intéressant, une tentation que vous contournez... même anecdotiques, ces petits événements positifs du quotidien ont leur place dans votre liste personnelle. Créez un tableau et suivez l'évolution de vos progrès réguliers, insérez y votre liste personnelle, reflet de votre avancée entre vos étapes, vers votre ligne d'arrivée. Maintenez vos efforts même si vous n'êtes pas régulier dans le suivi, car immanquablement vous aurez des journées moins enrichissantes. A chaque fois que vous sentez votre motivation flancher, relisez la liste de vos succès. Les satisfactions qui découlent de notre motivation personnelle sont des bonheurs ponctuels, des moyens d’éclaircir notre quotidien et par la même, de nous épanouir dans la réalisation. Ecrivez régulièrement, noir sur blanc, les raisons puissantes qui vous poussent à changer et méditez dessus aussi souvent que possible. Quelques soient ces raisons, cherchez la raison supérieure qui sera en mesure de vous transcender. Ajoutez-la à votre liste!

Les Réservoirs

La motivation personnelle peut parfois vous pousser à dépasser vos limites, le corps ne peut pas toujours suivre l’esprit. Donnez vous les moyens de vivre dans de bonnes conditions afin de conserver une efficacité maximum : mangez sainement, abusez des légumes (minéraux) et des fruits (vitamines), sans oublier les protéines et les bonnes graisses. Reposer vous suffisamment, régulièrement, réduisez le temps passé devant la télé.
Votre corps, tout comme votre cerveau, a besoin de renouveler son stock d'énergie pour rester efficace.
N'attendez pas de percevoir les signes de la démotivation pour agir et gardez un rythme de vie équilibré :
"Qui veut aller loin ménage sa monture" - Racine

Le Copilote

Décider de changer et passer à l’action sera plus aisé avec l'aide d'autrui. Lorsque vous vous décidez à changer ces mauvaises habitudes, qui quelque part vous font stagner, assurez-vous d’être soutenu par des personnes de confiance, et demandez leur de vous rappeler régulièrement vos progrès vers votre objectif. Soyez persévérant et tenace, changer ses habitudes peut parfois prendre un peu plus de temps que prévu, mais il y a toujours des résultats au final. Préférez la compagnie de personnes qui vous aiment ou admirent ce que vous faites. Un œil extérieur est le meilleur garant de votre succès et peut se prêter à tous objectifs, personnels ou professionnels.
Un coach peut vous aider à faire le point à l'aide de critères pertinents pour jauger l'avancée vers votre objectif.
Il vous proposera des actions futures à mettre en place pour aller de l'avant en maintenant votre motivation.

L'Auto-Radio

Combien de fois avez-vous mangé un repas sans l’avoir vraiment savouré? Les habitudes endorment votre esprit. Si elles sont bénéfiques dans certains cas, il arrive qu'il faille faire autrement : en amenant de la nouveauté dans votre approche, dans votre façon de faire, pour ne pas sombrer dans la monotonie et le découragement. Il suffit parfois de changer votre façon de percevoir l'activité : le fait d’être plus attentif à vos actions, vos pensées, à ce que vos sens vous disent peut tout changer à votre routine. C'est la principale différence entre un fond sonore et une musique entrainante. Rien de bien transcendant à couper les légumes pour le souper? Si vous n'arrivez pas à vous arrêter pour apprécier la chance d'avoir des aliments frais et variés à offrir à votre famille, vous pouvez apprécier le fait que, dans quelques instants, vous serez assis avec ceux qui comptent le plus pour vous.

Le Pare-Brise

Même si de nos jours, un grand nombre d’informations sont numériques, cela ne signifie pas que vous devez garder tous les e-mails, tous les fichiers ou tous les dossiers sur votre bureau. Supprimez ce qui est inutile, organisez des fichiers dans des dossiers et ne gardez que ce que vous utilisez souvent à votre portée.
Résistez, autant que possible, à l'envie d'allumer la télévision ou de surfer sur Internet à n'importe quel moment :
Ces voleurs de temps sont étudiés pour remplir votre esprit encore longtemps après avoir éteins votre écran.
"L'homme qui déplace une montage commence par les petites pierres" - Confusius